Monter une entité offshore, comment faire ?

Monter une entité offshore, comment faire ?

La création d'une société offshore est une procédure très facile si vous vous tournez vers la bonne personne. Souvent, jouer sur la loi et les réglementations internationales pour une optimisation fiscale n'est pas à la portée de tout le monde. Toutefois, avant de créer votre société offshore, il est indispensable de connaitre les différentes étapes de création.

Choisir le pays de résidence et d'implantation

Le choix de ces deux points est important. Certains pays ont signé l'accord non double imposition. En choisissant les pays ayant signé cet accord avec votre pays de résidence, vous avez largement la possibilité d'optimiser votre fiscalité.

Les pays asiatiques et les pays de l'océan Indien sont actuellement les plus prisés dans ce genre de business. D'ailleurs, dans ces pays les plateformes de paiements sont beaucoup plus libérées. Vous n'aurez pas du mal à récupérer vos gains ou encore à effectuer des transactions entre votre pays de résidence et le lieu d'implantation de votre société.

S'entourer des bons professionnels

La création d'une société offshore vous offre deux possibilités, soit vous vous débrouillez tout seul, soit vous faites appel à des spécialistes. Si votre pays d'implantation est une zone hors de l'Union européenne, il est plus judicieux de se faire accompagner.

Le bureau d'étude Bonnant Warluzel & associé de l'avocat Dominique Warluzel [www.gwpservices.com/fr/dominique-warluzel.html] ou le cabinet de Thibaud Vidal peut vous être utile dans le montage d'une société offshore. L'administration fiscale est très vigilante sur les avantages fiscaux et les exonérations de charges ou encore sur le non-respect des règles.

Dans certains pays, les dirigeants ne sont pas obligés de faire le déplacement donc, l'avocat peut être leur représentant. Cela peut également assurer un anonymat en cas de besoin. Mais l'avantage de se faire accompagner est surtout d'avoir un défendeur dans le cadre d'un contentieux lors d'un contrôle fiscal.

Préparer les documents nécessaires

Une fois que vous aurez choisi votre avocat fiscaliste, vous devez lui fournir les papiers nécessaires pour la création de votre entité. Parmi eux, il y a un papier d'identité dont le passeport, un justificatif de domicile, le nom de vos directeurs ou actionnaires et enfin un documenta attestant le montant du capital et enfin un moyen de paiement pour son honoraire.

Le professionnel de votre choix s'occupera ensuite de toutes les formalités administrative et juridique à votre place. D'ailleurs, un vrai spécialiste a toujours un contact dans les pays d'implantation. Dans le cas contraire, il pourrait faire le déplacement et y séjourner le temps de faire le nécessaire.

Se préparer sur le coût d'implantation

Selon le pas d'implantation, le cout de la création de votre société offshore se diffère. Implanter une société offshore à Delaware est beaucoup plus abordable qu'une société offshore à Luxembourg. À la création, vous avez le choix entre nominer un directeur ou un actionnaire prête-nom.

Si vous avez besoin d'enregistrer vos documents chez un notaire, cela coûte également quelques choses. Si vous confiez l'ouverture de votre compte à un prestataire, cela rajoutera également à la note et enfin si vous avez besoin d'une domiciliation de votre siège social, vous devez également débourser une autre somme.